NYC ENTRE AMIS (PAR TIM)

NYC - Avril 2016

C’est l’heure, il faut écrire le premier article de voyage ; pour le moment et pour ma part, j’ai beau tourner le problème dans tous les sens, ça reste une page blanche et ce n’est pas avec ça que l’on va vous tenir en haleine.

IMG_2488
Vue sur la Skyline depuis Dumbo

Tout d’abord, il est important de savoir que New York devait être la première étape de notre petit Tour du Monde. Finalement, nous avons décidé d’y aller chacun de notre côté, comme un dernier gros voyage avec nos meilleurs amis respectifs ; comme si après cela on devenait adulte, comme si après cela on passait aux choses sérieuses…

C’était donc décidé, j’irais chez Pierrot, en avril, entre garçons et Laura de son côté, en mai chez Anne-Laure entre filles (sorry Lucas mais ça ne fait pas très bien dans l’article si je dis entre filles avec en plus, un garçon ) !

Au programme de ma seconde fois dans la Big Apple, 11 jours sur place, intenses marches à pieds et dégustation de mets raffinés. Ok, je l’avoue c’est pas tout à fait ça, on a passé deux mois avant le départ à s’envoyer des photos de sandwichs, burgers, pancakes recensés sur le compte insta du Fooding et dans notre guide du Routard. On a fantasmé à mort et organisé nos visites de musées et lieux spéciaux en fonction de tous ces restos ! Une façon gourmande de préparer son voyage !

IMG_2513
Luke’s lobster et notre compagnon le routard

Au final, on a fait les ptits touristes (times square, statue de la liberté) et en même temps vécu comme des New Yorkais, fréquentant des lieux nouveaux et conceptuels ; participant en quelque sorte à la vie d’un quartier pendant quelques jours. C’est l’avantage de visiter avec quelqu’un habitant sur place.

Une chose étonnante constatée sur place, New York est jeune et on le ressent beaucoup je trouve. C’est symbolisé, à mon sens, par l’envie de faire de  New York une ville où il y a tout et où on peut tout faire. Je ne sais pas s’il s’agit de déficit en histoires et monuments en comparaison des autres grandes villes du monde et du coup d’une compensation avec une forme de « toujours plus ». Les plus grandes tours, les plus grands magasins, toutes les cuisines du monde, toutes les musiques du monde, le meilleur burger du monde, la gare la plus chère du monde, le plus grand magasin de mms du monde ! On peut même en plein centre ville, jouer au golf et au baseball dans des practices face à la mer ! Je ne dis pas ça de façon péjorative, bien au contraire ! New York absorbe le monde entier et le fait ressortir dans ses 1214 km²

Alors New York, qu’écrire sur cette ville ?

IMG_2251
Skyline depuis Ellis Island

Et surtout qu’écrire qui n’aurait jamais été écrit ? Impossible. Finalement c’est peut être ça la réponse à cette question ;  New York, on l’a vue mille fois, dans mille séries, mille films, mille livres, mille chansons mais pour autant c’est une claque dès l’arrivée à Manhattan.

Tout ce que je pourrais écrire sur des quartiers, des bonnes adresses, des photos à faire ne serait que finalement déjà vu.

On la connait tous déjà par cœur mais pour autant cette énergie, ce melting pot culturel, ce renouvellement permanent font que c’est une expérience incroyable. On peut la jouer touriste chinois, petit hipster arti, fan de sport US en pèlerinage, fashionista au compte en banque en péril, clubber, amoureux en vacances… dans tous les cas, il est impossible d’être déçu ou plutôt de ne pas être en admiration.

Pour résumer : à New York, il y a tout, tout est nouveau ou tout est déjà un classique !

(Merci Pierrot pour l’accueil et tout le reste, surtout le reste ; Merci à Anne-Laure pour cette divine soirée au top de l’hotel INK 48, ces deux-là sont visiblement comme des poissons dans l’eau à New york, Brooklyn pour le premier, Manhattan pour la seconde )

IMG_3164
Top of the Rock

Les coups de food

  • Oh my god le Shake Shack
  • Luke’s lobster, l’immanquable sandwich au homard avec vue sur la Skyline dans Dumbo
  • Bakeri (la faute est volontaire), cette boulangerie en plein cœur de Brooklyn est incroyable (les cookies au chocolat parfumés au thym : une tuerie !)

Le craquage du séjour

  • L’enchainement improbable : petit déjeuner (tartines d’avocado…) suivi de Shake Shack suivi de Luke’s lobster suivi (et c’est la fin) d’un repas à Chinatown… le tout en moins de 4h !

Ça vaut le détour

  • Brooklyn : plus précisément la partie de Bedford avenue située au dessus du pont de Williamsburg. Ça fait petit village qui respire la nouveauté, la culture, les coins branchés et bien sur les nouveaux concepts restos !
  • La High Line, un parc tout en longueur sur une ancienne ligne de métro aérienne. Elle serpente entre les tours donnant des points de vue géniaux sur la ville.
  • Match NBA : les Nets ; ce n’était pas très excitant mais cela restera mon premier match de basket sur le sol Américain… tout de même ! (Let’s go Warriors !!!)
  • Les Rooftops : INK 48, Wythe Hotel
  • Brighton Beach : le dépaysement total
  • Le classique, l’immanquable, le génial, le très vert : CENTRAL PARK
IMG_2869
Central Park

Les trucs et astuces

  • Carte métro pour 7 jours – 31 dollars : c’est le bon plan pour circuler dans cette Ville, à noter que les taxis ne coutent pas grand chose mais attention cependant aux embouteillages…
  • Prix affichés : attention, ils ne comprennent jamais les taxes (compter 20%) et les pourboires (compter 20%) 
  • Une moyenne de 25 dollars par repas (voir ci-dessous)
  • Pas obligatoire d’être logé dans Manhattan ; de Brooklyn, on peut être en moins d’une demi heure, en plein coeur de l’île.

Le coté bourse

  • Comme dirait John Hammond dans Jurassic  Park : « j’ai dépensé sans compter ». Difficile à New York de faire attention à son porte monnaie. Le prix du logement est élevé ; de mon côté, j’avais la chance de loger chez l’habitant (encore merci Pierrot pour l’accueil). On peut compenser par la nourriture, mais c’est de la mal-bouffe et , plus le séjour est long, plus le manque de légumes et de plats équilibrés se fait sentir. C’est là où on se fait rattraper par la patrouille, et que le prix des repas s’envole. Sans le logement et le shopping et sans se priver pour tout le reste, je suis sur un budget de 900 euros pour 11 jours sur place.

L’instant glauquy

  • Les réveils de cinq mecs ayant mangé de la malbouffe dans un appart New Yorkais.
IMG_2407
Pont de Williamsburg

La minute culture

  • Les incontournables Mets museum, Moma.
  • Se balader dans Nolita, Soho, Chelsea, le routard à la main et découvrir l’histoire des buildings de Manhattan. New York ce n’est pas que l’Empire State Building et la Statue de la Liberté ! 
  • La visite d’Ellis Island ; il parait que l’expo JR sur l’île est géniale, n’est-ce pas Pierrot ? Pour vous mettre dans la confidence, nous avons essuyé un échec sur l’heure du départ de la visite, pensez donc à réserver quelques jours voire semaines avant, et surtout arrivez à l’heure !
  • Le Brooklyn Botanic Garden et ses magnifiques cerisiers japonais en fleurs.

Les cartes postales (grand Angle OBLIGATOIRE)

  • La classique « Top of the rock »
  • Les berges du quartier de Dumbo (brooklyn) avec sa vue sur Manhattan
  • Les dessous du Williamsburg Bridge
  • La nouvelle gare du « One World Trade Center » avec son Monument Magique : l’Oculus

A bientôt pour de nouvelles aventures,

Batman Tim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s