MAGIC ICELAND (PAR LAURA)

Islande - Septembre 2014

Throwback septembre 2014 et notre sublimissime (n’ayons pas peur des mots) voyage en Islande !

Notre premier voyage “nature” à deux (ok, avant ça, il y avait aussi eu nos premières vacances en Corse en mode “camping” mais pour être totalement transparente avec vous, ça avait été compliqué 😉 #confortminimum #princesse) donc je disais… premier voyage nature sur cette terre des contrastes !

Au programme, 11 jours pour découvrir les merveilles géologiques de l’islande : volcans, glaciers, zones géothermiques, paysages lunaires, geysers… Tout y est et l’islande est incontestablement le paradis des amoureux de la nature (et du froid, oui parce que même en septembre, il caille !). Nous avions opté pour la route circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre que nous avons pratiquée à bord de notre Opel Corsa de loc’ (vous vous dîtes sans doute : « oh les petits veinards, on ne se refuse rien… » héhé).

Voici les stops que nous avons réalisés (je vous invite à les prononcer à voix haute 🙂 ) : Reykjavik, Stykkishólmur, Akureyri, Mývatn, Eskifjörður, Höfn, Vík, Skógar, Laugarvatn avec, bien entendu, toutes les merveilles croisées en chemin (plus de détails ci-dessous). Et les merveilles, ça n’est pas ce qui manque en Islande… De Jökulsárlón, aux multiples cascades, en passant par Landmanalaugar (coup de coeur assuré), je pense que nous pouvons dire que nous avons TOUT aimé !

IMG_3234
Dettifoss

Jusqu’ici, c’est incontestablement un de mes plus beaux voyages ; sur certains points (nature, grands espaces, couleurs…), cela m’a rappelé la Nouvelle-Zélande ; et la bonne nouvelle, c’est que c’est tout de même nettement moins loin pour nous autres Français !

Pour résumer, si vous aimez : la ville, l’effervescence, le bruit, la chaleur, le monde… ça n’est pas vraiment la destination qu’il vous faut (venez plutôt par ici) ! En revanche, si le froid ne vous dérange pas, que vous pouvez rester béa pendant des heures devant une merveille naturelle et que vous rêvez de calme : FONCEZ !

Les coups de food

  • Grai Kotturinn : à Reykjavik, charmant petit café ambiance années 50 idéal pour le petit déjeuner ; détail people, il parait que Bjork aime beaucoup cet endroit 😉
  • Bergsson : à Reykjavik, cantine healthy comme on les aime. L’endroit est simple, épuré, calme et Tim rêve encore des lasagnes aux épinards qu’il avait dégustées, c’est vous dire !
  • Vogafjos : autour du lac Mývatn, on se délecte de bons produits de la ferme avec possibilité de dîner derrière une baie vitrée donnant directement sur l’établi ! #insolite #dineravecnosamieslesvaches
  • Le délicieux petit déjeuner de chez Erika : à Vik, où nous avons eu la chance de nous arrêter pour une nuit. Cette dame accueille des voyageurs chez elle où elle dispose d’une douillette chambre double. Au réveil, c’est un gargantuesque petit déjeuner homemade qui vous attend ; un régal !
IMG_2863
Bergsson

Ça vaut le détour

  • Landmnnalaugar : région située près du volcan Hekla, c’est ici que nous avons découvert une explosion de couleurs ! Paradis des randonneurs, il n’y a aucune habitation ; seulement des touristes en quête de paysages incroyables partant tous du même camp de base. De la randonnée d’une heure aux treks de plusieurs jours, une chose est sure, vous en prendrez plein la vue et je pense que, seules quelques photos pourront finir de vous convaincre. A noter que nous avons dû prendre un bus pour nous y rendre car nous ne pouvions y accéder avec notre Opel corsa chérie (F-roads, voir ci-dessous)
  • Mývatn nature baths : moins touristiques que le blue Lagoon situé près de l’aéroport de Reykjavik, nous avions choisi les sources chaudes au bord du lac Mývatn ! Idéal après une journée de marche dans les alentours ; de notre côté, nous avions opté pour une ballade dans un champs de lave (Dimmuborgir) menant au volcan Hverfell
  • Randonnée sur les glaciers au départ de Skaftafell : n’hésitez pas à vous faire confiance et à prendre un niveau confirmé car les excursions « découverte » restent très faciles et proches du camp de départ
  • Harenguier rouillé échoué dans la région de Mjóifjörður (route 953) ; cette route est suberbe, entre collines verdoyantes, cascades et ruines
IMG_3352
Epave d’un harenguier (Route 953)

Les trucs et astuces

  • Location véhicule : c’est quasi inévitable et bien qu’il soit préférable d’avoir un 4×4 (pour pouvoir prendre toutes les routes y compris les « F-roads« ), sachez que la route circulaire se pratique tout à fait en voiture. A vrai dire, ce qui risque de vous décider, c’est le prix puisqu’il faut compter du simple au double pour un 4×4… De notre côté, nous sommes passés via SIXT (récupération du véhicule après 3 jours passés à Reykjavik et restitution directement à l’agence de l’aéroport pour la modique somme de 612 € les 8 jours).
  • Si ça peut intéresser certains d’entre vous ; sur place, nous avions vu beaucoup de pubs faisant la promo de billets A/R Paris-New York avec arrêt possible à Reykjavik (#bonplan)
  • Vu le prix des restaurants, nous avions vite opté pour l’option casse croute le midi donc si vous faites un petit peu attention au porte monnaie, sachez qu’à défaut de trouver du monde partout, il y a (relativement) régulièrement des petites supérettes dans lesquelles vous pourrez faire votre stock de Geysir Bread !
IMG_2803
Reykjavik

Le coté bourse

On ne va pas se mentir, c’est un voyage qui coûte !

A deux, pour 11 jours sur place, nous avons dépensé 3 800 € ; voici une idée des principaux postes de dépenses :

  • Transports : 1 600 € (cela comprend les billets d’avion, la location du véhicule, l’essence, les navettes aéroport, le bus pour se rendre à Landmannalaugar)
  • Loisirs : 300 € (cela comprend les visites, les entrées pour les nature Baths, une randonnée sur les glaciers dans la région de Skaftafell)
  • Hébergements : 1 150 € (cela comprend 10 nuits en auberges de jeunesse ou hôtels)
  • Nourriture : 750 € (cela comprend les repas du soirs au restaurant et les « casse-croutes » du midi)

L’instant glauquy

Je ne sais pas si nous pouvons parler de glauquy mais autour du magnifique lac Myvatn, nous avons dû faire face à des milliers ou plutôt des millions de moucherons !! Alors, on a beau vous expliquer que c’est essentiel et qu’ils représentent une source d’alimentation vitale pour la faune (blablabla), c’est juste contraignant et un peu frustrant car les paysages autour du lac sont magnifiques. Du coup, pas trop le temps de faire de photos ; il  faut sans cesse être en mouvement pour éviter les nuées de moucherons.

A noter que le petit supermarché de Reykjahilo vend carrément des cagoules anti-moucherons 😉

IMG_3123
Volcan Hverfell

La minute culture nature

  • Les trajets en voiture sont longs (on a pas mal joué à « Et maintenant, à qui je pense ? ») mais vraiment incroyables. À chaque virage, c’est une nouvelle carte postale qui n’a rien à voir avec la précédente ; c’est donc aussi en raison des multiples arrêts photos que les trajets durent.
  • Les cascades : Goðafoss (la cascade des Dieux) pour sa puissance, Dettifoss pour ses innombrables arcs en ciel (euh ça, ce sera seulement si vous avez du soleil ;), Svartifoss pour ses jolies pierres taillées en orgues
  • La plage de Vik et son sable noir ; pour la petite histoire, cette plage a été désignée par le magazine américain Islands Magazine comme l’une des 10 plus belles au monde en 1991 (oui bon je vous l’accorde, ça date un peu).
  • Jökulsárlón et ses icebergs turquoises ; on pourrait passer la journée à regarder les blocs de glace se dissocier, se heurter en faisant fuir les phoques
  • Et en bouquet final, vous l’aurez compris : Landmanalaugar. Si je n’avais qu’un seul site à vous recommander, ce serait celui-là ! Couleurs à couper le souffle, paysages incroyables et curiosités géologiques au programme…
IMG_3570
Jokulsarlon

Les cartes postales

  • Vue sur Reykjavik en haut de l’Eglise Hallgrimskirkja
  • Eau turquoise des nature baths près du lac Myvatn
  • Jökulsárlón
  • Chacun des paysages croisés à Landmannalaugar
  • Carcasse d’avion : sur une plage près de Vik (Sólheimasandur), il y a une célèbre carcasse d’un avion américain qui s’est écrasé là il y a plusieurs dizaines d’années ; nous n’avions malheureusement pas pu nous y rendre mais pour les amateurs de photos, on se parle d’un vrai bon spot !

Pour conclure, il y a selon moi, deux types de séjours à envisager en Islande : la première, comme nous l’avons fait en passant une dizaine de jours sur place (ou plus, si votre budget vous le permet) et en ayant un moyen de transport permettant de visiter l’île dans son ensemble. La seconde, en mode « express » avec visite de Reykjavik puis du cercle d’or qui offre déjà un bel aperçu de l’Islande (Cascade, Geyser, champs de lave).

IMG_3943
Geyser – Cercle d’or

Alors conquis ? 🙂

Si non,

 

A très vite pour la suite,

Laura

PS : à la publication de cet article, J-61 avant le grand départ !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s