BACKPACKEUSE : 10 BONNES RAISONS DE TE LARGUER…

Août 2017 - Retour de Tour du Monde

Alors, je ne parle ni de Tim, ni de Heath Ledger oui, grosse référence ciné mais bien de mon backpack qui a été à mes côtés tout le temps, partout pendant nos 9 mois de périple autour du monde… Voici donc 10 raisons pour lesquelles Backpack et Glamour ne font pas bon ménage :

  1. Ton odeur délicate : tu as beau prendre toutes les précautions d’usage, laver ton linge régulièrement ou presque (les appréciations évoluent en voyage hein, on se parle de porter le même t-shirt 3, 4, 5 fois avant de le laver… merci de ne pas nous juger), bien séparer ton linge sale, compartimenter dans des pochettes plastiques… la vérité, c’est qu’au bout de quelques mois, ton backpack sent mauvais et ce, quoi que tu fasses.
  2. Ton encombrement : pourtant tu n’es pas si grand que ça… mais même 50L, ça encombre… je me souviens être restée coincée dans un étroit couloir de notre hostel à El Nido aux Philippines ; un beau moment de solitude, le tout à 4h45 du mat pour aller prendre le bateau sur une mer agitée ET UN BON FOU RIRE JE DOIS QUAND MÊME L’AVOUER !
  3. Ta lourdeur : je m’étais efforcée de partir avec 11 kg seulement ; ça paraît peu hein sauf que, sur le dos par 35 degrés, c’est déjà trop… ça s’apparente carrément à de la torture. Et autant en Asie, tu ne réfléchis pas et prends un tuk-tuk pour quelques centimes d’euros, autant dans les grandes villes tu as tendance à te dire « ah c’est 25min de marche, bon ben let’s go, ça ne va pas nous tuer… » Ben si en fait !
  4. Ta (ou plutôt ma) dépendance : tu étais tout pour moi pendant 9 mois, je m’inquiétais sans cesse à ton sujet « est-ce qu’il est toujours dans la soute du bus ? », « est-ce qu’il va finir par se montrer sur le tapis roulant de l’aéroport ? », « est-ce qu’il ne va pas être trempé sur le toit du van ? », « est-ce que je le pose là où c’est vraiment trop sale ? ».
  5. Ton exclusivité : pour toi, j’ai TOUKITÉ… ma famille, mes amis, mes addictions au fromage et saucisson, ma garde robe, mes chaussures, mes sacs, ma trousse à maquillage (bon je ne me maquille pas beaucoup en temps normal mais un petit coup de mascara de temps en temps, ça ne fait pas de mal à l’égo hein), même mon job chéri, mon appart (enfin celui de mon proprio)… BREF TOUT.
  6. Ton désordre grandissant : je suis partie, tout était si bien rangé, si bien pensé… chaque chose à sa place, chaque poche son utilisation… et puis le quotidien a eu raison de nous ! Je t’ai défait et refait 1 fois, 10 fois, 100 fois, 1000 fois ok là j’exagère, si bien qu’à la fin, mon seul désir était de réussir à te fermer qu’importe le bon sens.
  7. Ta non-ouverture : pas d’esprit mais ventrale, pourquoi n’as-tu pas une toute petite ouverture en bas, au milieu ? Ce qui m’obligeait à te vider entièrement pour récupérer mon duvet resté en bas ! Qu’est ce que j’ai pu te maudire pour ça… alors vous me direz, il fallait s’en douter mais j’avais clairement minimisé ce point en privilégiant le confort avec l’argument fatal de la vendeuse : « son dos courbé métallique ».
  8. Ton look (et donc mon look) : une fois le backpack sur le dos, notre apparence est complètement transformée anéantie, on ne ressemble plus à rien qui qu’on soit… Non mais c’est vrai, prenez une Femme hyper classe, disons -au hasard- Jessica Alba LE fantasme de Tim et… mettez lui 11kg de backpack sur le dos, vous voyez ?
  9. Ta non-autonomie : j’ai sans cesse dû tout prévoir pour toi, en fonction de toi… ne pouvant pas te laisser seul sans pour autant pouvoir t’amener partout. J’ai dû te confier à d’autres à contre cœur souvent et en m’inquiétant sans cesse.
  10. Parce que même l’adage le dit… « Suis moi je te fuis, fuis moi je te suis… » on s’est suivi partout tout le temps pendant 9 mois, nul doute qu’en se fuyant un petit peu… l’envie de se suivre à nouveau pointera le bout de son nez !

À très vite pour de nouvelles aventures car oui, on a décidé de continuer à TOUKITER, pour des périodes moins longues certes, des weekends et des vacances quoi, mais quand même ! #staytuned

Publicités

4 thoughts on “BACKPACKEUSE : 10 BONNES RAISONS DE TE LARGUER…

    1. Ça n’est pas faux, c’était vraiment notre maison 😜J’ai cherché rapidement et je n’ai même pas trouvé de photos… il faut dire que c’était souvent des moments galères où l’appareil n’était pas dans le coin 😅 Je vais essayer d’en trouver une au moins !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s