ROADTRIP DE 2 SEMAINES EN COLOMBIE (PAR TIM)

Tour du monde - Novembre 2016 - Jours 32 à 48

JE SAIS, je suis en retard !

Nous sommes déjà bien avancés dans notre trip au Pérou alors que l’article sur la Colombie se fait toujours attendre. Mais il est là, tout chaud, vous allez enfin pouvoir le découvrir… Mais il faut me comprendre, je n’ai pas le temps !  Oh je vous entends déjà : « ça va Tim tu es en vacances ! Tu as tout le temps du monde pour faire ça ». Ce n’est pas faux. Mais j’ai envie de vous dire, je ne suis pas tout seul dans cette histoire. On est deux à voyager, mais que fait madame ? Elle profite alors que moi je fais les photos, les vidéos, je retouche le tout pour alimenter jour après jour les intertoiles… C’est du boulot !

dsc00265
Bogota

Je vois que mon discours de Caliméro ne prend pas. Je branche donc le casque, compile Soul dans les oreilles, la concentration est à son maximum. Rien ne peut me distraire, pas même cette petite brise parfaite de décembre. En cette journée de repos ensoleillée à Arequipa, une si jolie ville aux pieds des volcans, mais qui fera l’objet d’un tout autre article ; je suis prêt.

dsc00867
Jardin

Je ne savais pas trop quoi attendre de la Colombie, bien sûr j’avais vu des photos et des amis m’en avaient parlé en bien. Mais pour autant, dans mon inconscient j’avais peut être des aprioris. Je ne suis pas du genre à être inquiet ou à flipper avant même d’avoir mis les pieds sur place, mais les proches et certainement la série Narco regardée juste avant de partir avaient fini par créer une toute petite mini et subtile angoisse. J’avoue avoir cherché un synonyme adéquate à ce sentiment et je suis pas sûr de l’avoir trouvé tellement ce sentiment s’est dissipé une fois sur place.

Mis à part notre arrivée à Bogota sous la pluie et la nuit bien noire, la Colombie est déjà marquée au fer rouge comme un pays que je veux revoir et découvrir plus intensément que ces deux trop courtes semaines que nous avons passées sur place. Nous avons rencontré de jeunes voyageurs français, avec qui nous faisons d’ailleurs un bout de chemin, qui ont chamboulé une partie de leur itinéraire pour y rester deux mois, et je les comprends (pour visiter leur blog c’est ici) !

dsc00236
Bogota

Alors pour commencer et directement en finir avec l’image négative du pays, il faut absolument visiter la ville de Medellin. La guerre des Narcos étant terminée ou plutôt beaucoup moins visible et n’engageant pas directement cette néo-capitale, comme c’était le cas à l’époque de Pablo Escobar, la ville a pu renaitre de ses cendres. Elle est jeune, incroyablement vivante et bourdonnante. Mais pour autant la grande quantité et qualité des espaces verts la rendent moins étouffante que d’autres grandes villes du monde. Une vraie bonne surprise pour une personne qui, comme moi, en vacances fuit la ville ! De plus, elle est une rampe de lancement pour de nombreuses activités (vallée du café, visite de petits villages coloniaux tels que Guatape, Jardin…).

dsc00624
Medellin

Je vous ai parlé directement de l’une de nos dernières destinations sans vous présenter le parcours. Il a fallu faire des choix comme je vous l’ai dit ; on est partis de Bogota pour rejoindre directement les plages caribéennes du nord en s’arrêtant dans deux bourgades coloniales parfaitement conservées : Barichara et Villa de Leyva. La première est vraiment à faire ; ses petites rues colorées, ses bâtiments typiques,  et sa route pavée « la camino real » reliant Barichara au village de Guane serpentant dans un canyon et offrant des points de vue sensationnels. La seconde est toute aussi belle, entourée de montagne et sa place principale, gigantesque, une des plus grande d’Amérique du sud. Elle a d’ailleurs servi de décors au film Zorro avec Antonio Banderas. Marrant donc de la découvrir après avoir aimé ce film dans mon enfance (Batman, Zorro je suis définitivement un fan des héros masqués à cape noire).

img_7220
Villa de Leyva

On a donc ensuite continué notre chemin vers le nord et la côte, pour arriver à Santa Marta que Laura et moi avons détesté. Nous avons cependant pu découvrir le parc de Tayrona que Laura et moi avons bien aimé malgré un passage éclair d’une journée et une acclimatation 100 % nature difficile pour Laura (j’y reviendrai). On a enfin posé nos valises pour quatre jours à Cartagena que Laura et.. Ok j’arrête avec ça ! Une superbe ville incroyablement colorée et conservée ou nous avons d’ailleurs pris nos premières leçons d’espagnol. A peine arrivés au Nord que nous devions redescendre, déjà, vers Medellin et le village de Jardin pour enfin décoller de Bogota vers le Pérou.

img_7388
Cartagena

Deux semaines, trop peu, pour cette nature, ces plages, ces montagnes, ces gens chaleureux. C’est notre deuxième pays, on peut donc démarrer les comparaisons. J’ai laissé Laura faire les articles sur le Mexique et je suis globalement satisfait et en accord avec ses dires 🙂 mais, j’ai trouvé les colombiens beaucoup plus attentionnés, accueillants, serviables. Alors les mexicains ne sont pas des monstres, non, loin de là, tout s’est hyper bien passé là bas. Si on continue dans les comparaisons, l’identité culinaire de la colombie est beaucoup moins prononcée qu’au Mexique. On y mange bien, copieusement mais j’aurais beaucoup plus de mal à vous citer un plat typique Colombien que Mexicain.

img_7488
Jardin

Enfin et de façon générale, je dirais que j’ai trouvé le pays plus joyeux. Ça rigole dans les bars, sur les places publiques, il y a des artistes plein les rues dansant, chantant ou jouant d’un instrument, avec en fond, toujours, les couleurs de la Colombie et une certaine fierté pour leur pays qui connait enfin la paix.

Les coups de food

  • Un français à Bogota ! Ok c’est pas très typique mais après un mois de nourriture Mexicaine on avait envie de recoller à nos racines ! C’était excellent et ça s’appelle San Just.
  • Le mercado Municipal: en plein centre de Villa de Leyva, on traverse les cuisines pour arriver dans la cour d’une belle bâtisse coloniale. Au centre un jardin fleuri ainsi qu’un petit potager. Le lieu est superbe et la cuisine internationale servie y est travaillée avec soin et petites influences colombiennes. Un régal !
  • Filomena: Barichara c’est tout petit, et y trouver des restaurants qui sortent de l’ordinaire n’était pas facile. Filomena c’est encore une jolie bâtisse coloniale décorée avec de veilles télés et des meubles de brocante. La cuisine internationale et colombienne se mélangent pour former un tout simple et efficace.
  • Accion de Gracias : la cantine typique colombienne à Cartagena. Vous serez le seul Gringo au milieu des travailleurs ou touristes colombiens. Ce n’est pas cher du tout, un peu bruyant, c’est ce qui fait aussi son charme et vous pourrez regarder l’épisode du sitcom local qui passe à l’heure du déjeuner avec les distraits serveurs absorbés par ce suspense insoutenable !
dsc00309
Bogota (restaurant San Just)
  • Le petit Versailles : Cartagena fourmille de belles adresses, ce restaurant tenu par Joel français et Luz Colombienne vous envoie de belles crêpes salées ou sucrées et d’excellents jus frais. Ils sont bavards à souhait, amoureux de la Colombie et n’hésiteront pas à vous filer de bons tuyaux sur la ville.
  • Versalles : une autre cantine mais cette fois à Medellin. Plus copieux tu meurs. C’est typique donc c’est cool.
  • Ce n’est pas une adresse à proprement parlé, mais à la nuit tombée, la place principale du petit village de Jardin se transforme en temple de la street food locale ! A l’inverse du célèbre événement parisien, ceci ne vous coutera pas un bras. C’est presque donné, alors à vous l’orgie de junk food colombienne.
img_7499-2
Street food (Jardin)

Ça vaut le détour

  • Le village typique de Jardin et ses balades possibles dans la vallée du café. On l’a choisie à cheval à flanc de montagne avec Jaime (guide local connu de tous). C’était incroyable ! Passage dans une maison de récoltants de café, repas avec eux, vrai moment de partage. Certainement ma plus belle expérience en Colombie.
  • La ville de Medellin et tout ce qu’il y a à proximité en terme d’excursion sur une journée (Guatape par exemple). Comme je l’ai dit plus haut, ça a tout d’une grande ville avec du relief et de grands espaces verts.
  • Le parc de tayrona pour être lâché en pleine nature. Traverser la jungle, la vraie pour arriver en bord de mer, sauvage ! Ne faites pas comme nous, prenez deux jours minimum.
  • Cartagena pour visiter ses façades toutes en couleurs, déguster une glace au coin d’une des somptueuses rues et finir le soir dans un des multiples restaurants aux saveurs du monde.
dsc00570
Cartagena

Les trucs et astuces

  • Il faut un billet de sortie de Colombie pour pouvoir y entrer. Il parait que les personnels des aéroports ne sont pas tous regardant. Ce n’était pas le cas pour nous. Il nous ont forcé à acheter ce billet. Dans l’urgence, on a pris un vol certainement plus cher que la moyenne pour Lima depuis Bogota. Double impact pour le portefeuille et notre organisation de voyage, puisque que l’on a du revenir à Bogota depuis Medellin alors que notre séjour était déjà court.. Soyez prévoyant donc et notez cet élément important pour ne pas vous faire surprendre !
  • Le parc de Tayrona, l’entrée est au même prix que ce soit pour une journée ou une semaine.  Votre passeport ou une copie vous est réclamée pour y accéder.
  • On pourrait le répéter sur la totalité des pays que vous visitez, n’oubliez pas de demander le prix avant de monter dans un taxi. On s’est fait avoir quelques fois où à l’arrivée le prix se transforme en prix par personne ou est bien supérieur à ce qui est pratiqué en moyenne ou décrit dans le Lonely ou le routard.
img_7317
Parc Tayrona

Le côté bourse

Montants par personne en euros pour 17 jours sur place

  • Transports : 170 euros (cela comprend les bus entre chaque Ville, 1 trajet en avion entre Medellin et Bogota et quelques taxis)
  • Loisirs : 72 euros (cela comprend une excursion à la journée à Jardin, une excursion à la journée à Guatape, accès au parc Tayrona, entrées diverses…)
  • Hébergements : 185 euros (cela comprend 16 nuits en auberge/hôtel)
  • Nourriture : 192 euros (cela comprend 2 à 3 repas par jour)
  • Extra : 6h de cours d’espagnol particuliers : 114 euros
dsc00585
Cartagena

L’instant glauquy

À notre arrivée, dans le parc de Tayrona on décide de faire des économies et de marcher jusqu’aux plages sans prendre de bus ou moto taxi. Après 10 km dans la jungle, les premiers sons de présences d’insectes, arachnides et autres reptiles se font entendre. Le visage de Laura change. Le timing serré dans le parc, nous ne sommes restés qu’une journée, nous force à rebrousser chemin une fois la première plage visitée. Il faut donc refaire la même route en sens inverse. Il fait chaud, on a presque plus d’eau, et nous croisons un panneau indiquant que nous devons être prudents en raison de présence de crocodiles ! C’en est trop pour Laura que je sens littéralement craquer et souhaiter retrouver la ville au plus vite (j’exagère à peine) ! C’est la limite, elle a accepté le camping, les auberges pas top, les restos où on ne sait pas trop ce qu’on mange dans l’assiette, les bus de nuits glacials et non confortables, les douches froides mais là, c’est trop ! Le retour a été long, j’en ai pris pour mon matricule mais depuis tout est rentré dans l’ordre et je connais dorénavant les limites à ne pas franchir ! 😉

img_7320
Parc Tayrona

La minute culture

L’accord de paix signé entre les forces armées révolutionnaires de Colombie et le gouvernement Colombien a été signé juste avant notre arrivée sur place. A la tête de cet accord, le prix Nobel de la paix 2016, Juan Manuel Santos. Cette guerre a démarré en 1960 et s’est conjugué à un conflit intense avec les Narcotrafiquants. Elle a marqué à jamais le peuple colombien par la violence des actions commises. Pour autant aujourd’hui la Colombie grâce a ses efforts intenses s’est relevée. Elle est devenue l’un des pays les plus visités d’Amériques du Sud et sa croissance continue ces-dernières années en fait une locomotive pour tous ses voisins.

Les cartes postales

img_7330
Parc Tayrona
  • La vue du Cerro de Monserrate à Bogota
  • La place principale de Villa de Leyva
  • La vue depuis la rue au-dessus du départ de la Camino Real à Barichara
  • Le Parc Tayrona dans sa globalité (Santa Marta)
  • Les colombiennes de la Plaza Santo Domingo à Cartagena
  • La vue depuis le Cerro Nutibara à Medellin
  • La place très animée de Jardin (et le sublime spectacle des chevaux en soirée)

Voilà en m’excusant encore pour le retard. Je sais que toutes les intertoiles étaient en ébullition de ne pas voir cet article arriver (ahah). C’est maintenant chose faite. Cela fait deux mois que nous voyageons. C’est tout simplement incroyable.

ZORRO, BATMAN  TIM

Si vous n’êtes pas toujours pas convaincu :

 

 

 

Publicités

7 thoughts on “ROADTRIP DE 2 SEMAINES EN COLOMBIE (PAR TIM)

  1. Vous confirmez tellement mon envie d’aller en Colombie !
    Je ne sais pas pourquoi ce pays m’attire tant, peut être les paysages ou le fait qu’il reste quand même méconnu… Mais dès que je dis à quelqu’un que je souhaite vraiment y partir, on me regarde avec de gros yeux comme si j’étais complétement toquée ! Ahaha !
    En tout cas, c’est un pays sur ma top list !
    Hate de suivre la suite de vos aventures
    Floriane

    Aimé par 1 personne

  2. Salut vous ! Je me note tout ça pour les prochaines semaines, notamment la balade à cheval à Jardin !
    Par contre je suis super étonnée qu’on vous ait demandé un billet de sortie. On est arrivé d’Equateur en bus, et personne ne nous a rien demandé. Les autres voyageurs qu’on a croisé ne nous en ont jamais parlé non plus. Bises !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! Trop chouette, vous allez adorer 😊 Et bizarre pour les billets… on n’a peut être pas eu de chance mais je te garantis qu’ils refusaient de nous laisser monter dans l’avion sans billet… et c’était quand même marqué dans le lonely donc je ne sais pas ça doit être si tu arrives par avion puis cela doit dépendre aussi des compagnies aériennes… en tout cas tant mieux si on ne vous a rien demandé !! Profitez à fond, bises à vous 3

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s