NOS 3 SEMAINES AU PÉROU (PAR LAURA)

Tour du monde - Décembre 2016 - Jours 49 à 70

Nous voici au Pérou (3e pays, whaouuuu déjà) !

Pour ma part, j’attendais beaucoup du Pérou… je ne saurais dire pourquoi ; peut être parce que j’avais eu la chance d’y venir pour le boulot il y a quelques années et que j’étais très frustrée de n’avoir fait QUE travailler ? Peut être une attirance cachée pour les lamas ? Peut être la hâte insoutenable de voir de mes propres yeux ce cher Machu ? Peut être une envie insoupçonnée de goûter les rocoto rellenos ? Sans doute un mix de tout ça !
Et ça n’a été que du bonheur (à deux ou trois détails de souffrance près) ; mes premiers treks, des paysages montagneux à couper le souffle, des lacs plus bleus que bleus, des courbatures, de la fierté, de l’altitude en veux tu en voilà… puis le désert, les dunes de sables à perte de vue, une balade en buggy avec les copains, un coucher de soleil… la découverte du fameux Machu Picchu, des montagnes aux couleurs exceptionnelles… et même une raclette (si si j’y reviendrai) !
On a « fêté » nos deux mois de voyage, c’est dingue… on a déjà fini notre 3e pays, on a déjà pris des tas de décisions de voyageurs en choisissant d’aller ici ou là, on rêve de nourriture française (oui ça y est, on en est là…), à l’heure où nous publions cet article le Machu Picchu (nouvelle merveille du monde) est derrière nous et nous fêtons Noël loin de tous ceux que nous aimons… ça fait beaucoup à digérer pour les petits êtres humains que nous sommes !
dscn9447
Huacachina
Mais aujourd’hui, nous savons pourquoi nous avons choisi de Toukiter tout quitter pour vivre cette expérience incroyable et si c’était à refaire, nous le referions 10000000000000(…) fois. Ce sentiment de liberté incroyable que nous découvrons/appréhendons, nous ne l’aurions pas connu en restant dans nos vies d’avant (que l’on ne critique pas dans la mesure où celles-ci nous ont permis de réaliser ce rêve).
Et aujourd’hui, nous savons que c’était la bonne décision et le retour ne nous fait presque même plus peur.
Pourtant il en fallait des corrones du courage, Tim a accepté de quitter SA Ville et moi MON boulot que j’aimais tant.
BREF finie l’introspection, j’irai m’allonger sur un divan à mon retour, parlons du Pérou !
Personnellement, c’est un coup de cœur de par les activités incroyables que nous avons faites… J’en ai vraiment pris plein les yeux et j’espère que vous aussi avec nos photos 😉
Allez on retrace les détails de notre itinéraire de 3 semaines :
Stop 1 : Lima (3 nuits)
Nous n’attendions rien de particulier de la capitale péruvienne et je dois dire que nous avons été agréablement surpris… nous avons passé 2 journées sur place ; une première dans le centre historique et une seconde dans les quartiers « branchés » de Miraflores et Barroco. Nous avons beaucoup apprécié nous balader à Lima, le centre historique regorge de monuments majestueux et d’églises sublimes ; la Plaza Mayor où se trouve le palais du Chef du gouvernement péruvien est vraiment très belle ! La balade le long du Malecon surplombe l’océan pacifique, c’est hyper agréable, on y croise de nombreux parcs dont le Parque del amor qui nous transporterait presque à Barcelone dans l’univers de Gaudi…
Pour les amateurs de street art, c’est du côté de Barranco qu’il faut se rendre !
dsc00974
Vue depuis le Malecon – Lima
Stop 2 : Huaraz (4 nuits) 
Nous avions hésité à nous rendre à Huaraz car il fallait remonter depuis Lima puis redescendre pour la suite de notre itinéraire mais une chose est sûre, nous avons plus que bien fait !! Huaraz marque l’ouverture d’une série de treks en pleine nature dont nos petits yeux (et nos petites pattounes) n’ont pas fini de se souvenir… Sachez que vous disposez d’une multitude d’opportunités au départ de Huaraz, pour notre part nous avons opté pour la Laguna 69 et le trek Santa Cruz (on y reviendra un petit peu plus bas dans l’article) et c’était tout simplement magique ! En plus de cela, c’est ici que nous avons rencontré nos copains Laure et Shank plus connus sous le nom : les butineurs libres sans savoir à l’époque que nous allions faire un bon bout de chemin ensemble… 🙂
dsc01295
Punta Union – Trek Santa Cruz
Stop 3 : Ica / Huacachina (1 nuit) 
Apres un trajet de nuit de Huaraz à Lima puis quelques heures de bus entre Lima et Ica (le tout après 4j de trek, détail qui a toute son importance), nous posons nos sacs à dos à la Villa Jazmin, petit havre de paix où nous avons choisi de nous reposer au bord de la piscine (grâce à une alléchante offre Booking) ! En soi, Ica n’a rien d’exceptionnel mais la Ville est située près de l’Oasis de Huacachina au beau milieu des dunes…  c’est donc ici que nous retrouvons Laure et Shank le lendemain pour une balade en buggy ! Ma première impression en arrivant dans l’Oasis est tout sauf positive… très touristique, sans charme, il faudra attendre quelques instants pour que la magie finisse par opérer… car oui, une fois montés dans le buggy, nous nous retrouvons au beau milieu des dunes avec du sable à perte de vue ; nous avons même droit à quelques descentes de sandboard et un coucher de soleil magique… que demander de plus !?
dscn9455
Huacachina
Stop 4 : Arequipa (4 nuits) 
Véritable coup de cœur pour la 2e plus grande ville du pays ; les ruelles sont agréables, les bâtiments sont beaux ; un grand nombre d’entre eux est construit en pierres de sillar  (une pierre volcanique qui vaut à Arequipa son surnom de Ville blanche) et on y trouve des tas de bonnes adresses (voir nos coups de food ci-dessous) ! On aurait vraiment pu y rester des semaines entières… Arequipa constitue également une bonne base pour le célèbre Canyon de Colca.
dsc01769
Arequipa
Stop 5 : Cusco (5 nuits)
Cusco… la base de nombreuses activités à faire dans le coin et notamment THE Machu Picchu ! La Ville est agréable même si en tant que « Gringos », tu ne peux pas faire 10 mètres sans qu’on te propose une excursion, un massage… bref un petit peu fatiguant à la longue. Pour autant, Cusco dispose de nombreuses places très agréables et d’un marché, le marché San Pedro qui est juste GÉNIAL ! On y a déjeuné lors de nos deux dernières journées à Cusco et on regrette de ne pas y être allés avant… Des bons jus frais, des fruits et des repas copieux et savoureux pour moins de 2€ par personne !
En ce qui nous concerne, c’est d’ici que nous sommes partis pour l’ascension du Machu Picchu et nous avons également opté pour la « Rainbow Mountain » ou « Vinicunca mountain » de son vrai nom 😉
Comment parler de Cusco, sans parler du Buffet Francès, notre QG, notre bouffée d’air français (qui tombait à pic après plus de 2 mois de voyage) avant les fêtes où tu te sens presque comme à la maison à grignoter des viennoiseries toute la journée en écoutant des variétés françaises !
img_7876
Machu Picchu

Les coups de food

  • Canta Ranita – Mercado Capullo (quartier Barranco – Lima) : dans le fond du marché Capullo, cette cantine propose des portions gargantuesques et l’un des meilleurs ceviches que nous ayons dégustés ! À ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes dans le coin…
dsc01019
Ceviche – Canta Ranita
  • Pizzeria El Horno à Huaraz : je ne saurais vous dire si nous avons surévalué ces pizzas car nous étions affamés au retour du Trek Santa Cruz mais je peux cependant vous garantir que nous les avons appréciées et que si vous êtes à Huaraz et que vous rentrez d’une ou plusieurs journée(s) de marche, vous les apprécierez aussi !
  • Restaurant Indien à Arequipa : une excellente adresse, nous rêvons encore de leurs gigantesques nans… conseil d’ami : ne demandez pas trop épicé 😉
  • La Capitana à Arequipa : picanteria conviviale à souhait où déguster d’excellents (et copieux) plats typiques péruviens !
dsc01760
Rocoto Rellenos – Capitana
  • Pizzeria Chaqchao à Arequipa : pizzas à base d’ingrédients originaux, nous avons gouté la 5 fromages andins qui était vraiment très bonne… la pâte de la pizza est surprenante (dans le bon sens hein)
  • Le BUFFET FRANCES à Cusco : bon là, c’est même plus un coup de food mais un énoooooooorme coup de food… Tenu par un adorable couple de français (on reparlera d’eux très bientôt ;), c’est le parfait anti coup de blues de la France… on y trouve des viennoiseries au BEURRE (ce qui est clairement dingue en Amérique du sud), des quiches, des tartelettes, du pain et… de la RACLETTE ! Si si de la vraie raclette avec du jambon d’Alpaca, des pommes de terre et du fromage qui dégouline dessus… DE LA VRAIE RACLETTE QUOI !
  • Restaurant CARPE DIEM à Cusco : véritable petit coin d’Italie à Cusco, nous vous recommandons les pizzas (oui encore…) et les gnocchis « CARPE DIEM », un pur délice !
  • El Mercado San Pedro à Cusco : cet endroit est juste le paradis des yeux et des papilles ! Jus de fruits frais (on vous recommande notre copine Carla, stand numéro 82), repas typiques péruviens, vous pourrez également dégoter de l’artisanat local… à consommer sans modération !!
img_8330
Avec Carla – Mercado San Pedro

Ça vaut le détour

  • Laguna 69 : randonnée assez difficile si vous n’êtes pas acclimatés (voir ci-dessous rubrique « trucs et astuces ») mais à faire absolument ! Le chemin pour arriver à la lagune est vraiment sublime et après la dernière montée, la récompense est de taille… le bleu de la lagune est juste incroyable.
  • Trek Santa Cruz : premier trek pour nous avec 2 nuits en camping pendant la saison des pluies youpiiiiiii ; bon j’exagère, en vérité, il n’a presque même pas plu et même que c’était génial (je manque un petit peu de superlatifs là…). C’est un trek accessible en plein coeur de la cordillère blanche (même si après ça, tu te prends un peu pour un warrior car tu montes quand même à 4 700 m hein…) et tout simplement magnifique… un de nos meilleurs souvenirs jusqu’à maintenant.
    • Infos pratiques : Laguna 69 – Trek Santa Cruz : alors pour ces deux excursions, nous avons fait un truc que nous ne faisons jamais et que nous détestons faire, à savoir : faire confiance au rabatteur de la gare… c’est ici que Johnny nous a littéralement alpagués, il nous a accompagnés à l’hôtel et nous a vendu le combo Laguna 69 (1 journée – départ/retour Huaraz), Trek Santa Cruz (3jours/2 nuits – départ/retour Huaraz) le tout avec l’ensemble des repas compris (sauf 2 petits déjeuners) + après négo : le bus retour Huaraz – Lima en siège CAMA avec la compagnie Linea pour la modique somme de 400 sol (soit +/- 113 euros) par personne… Après discussion avec les personnes faisant le trek avec nous, cela s’est avéré être une bonne affaire ! Il faut savoir que pendant la basse saison, les agences se regroupent pour pouvoir organiser des départs quotidiens… donc inutile de trop se prendre la tête pour choisir !
dsc01143
Laguna 69
  • L’Oasis de Huacachina : parce que c’est la première fois qu’on se retrouve au milieu des dunes avec du sable à perte de vue et que je ne pensais pas faire du sandboard un jour… 🙂
    • Infos pratiques : tour de buggy dans un buggy 10 places pendant 2h avec planches pour sandboard négocié à 30 sol (soit 8,5 euros) par personne
  • Le Canyon del Colca : bon, on le met dans cette rubrique même si en soi, nous avons été un petit peu déçus… nous n’avons malheureusement pas vu de condors et le temps était très sec ce qui rendait le canyon très poussiéreux et pas hyper agréable… Pour autant, ça reste un bon souvenir et les paysages valent vraiment le détour.
    • Infos pratiques : nous sommes partis avec l’agence « Peru schweiz », trek de 2 jours/1 nuit négocié à 100 sol (soit +/- 28 euros) à noter que cela ne comprend ni l’entrée dans le Canyon ni la petite baignade plus qu’appréciable dans les piscines thermales à 38° 😉
dsc01642
Les copains du Canon del Colca
  • Le Monastère Santa Catalina (Arequipa) : je dois avouer que le prix a failli nous faire rebrousser chemin mais nous ne regrettons absolument pas notre visite du monastère ; nous y étions à l’ouverture (donc sans personne dans les ruelles – oui car il s’agit d’une vraie ville dans la ville) et cet endroit est vraiment sublime, hyper bien conservé / entretenu… une parenthèse hors du temps !
    • Infos pratiques : 40 sol (soit +/- 11 euros) par personne et nous avons appliqué la théorie du « foutu pour foutu » en s’offrant les services d’une guide en français qui coûtait 20 sol supplémentaires ! Ceci dit, c’était vraiment intéressant d’avoir les explications en français pendant une heure.
  • Le Machu Picchu : aaaaaah le fameux… depuis le temps qu’on l’attendait… on ne va pas se mentir, la route est longue pour y parvenir mais quel bonheur quand tu arrives en haut ! C’est vraiment incroyable, il n’y a pas d’autres mots…
    • Infos pratiques :  nous avions choisi l’option pas chère soit l’option où tu galères !
      • Achat du billet d’entrée au Machu Picchu à Cusco, 128 sol (soit 36 euros) par personne
      • Aller/retour en bus jusqu’à Hidroelectrica (négocié à 60 sol soit 17 euros par personne) – à noter qu’on se parle ici de +/- 6 heures de route
      • Marche d’Hidroelectica à Aguascalientes (10km, +/- 2h30 de marche)
      • Nuit à Aguascalientes (négociée à 15 sol par personne dans une chambre de 4)
      • Réveil à 4h15 pour être à l’ouverture du premier check point dans les premiers à 5h
      • Montée des +/- 1700 marches…
      • Arrivée en haut pour l’ouverture à 6h afin de profiter de quelques dizaines de minutes pour prendre des photos sans toutes les petites vestes fluo en bas 🙂
      • Puis… retour : descente des 1700 marches, 10km entre Aguascalientes et Hidroelectrica, 6h de bus entre Hidroelectrica et Cusco…
img_7938
Avec les (vrais) copains, Laure et Shank (les Butineurs libres)
  • La Vinicunca mountain : ça faisait un petit moment que cette montagne sévissait sur les comptes Instagram de voyageurs… et les photos nous avaient clairement donné envie d’y aller ! Petit hic, cette beauté se situe à plus de 5 000 m d’altitude donc autant dire que nous n’étions jamais montés aussi haut et que nous ne savions absolument pas comment nous allions réagir… mais la bonne nouvelle, c’est que nous ne souffrons pas du mal d’altitude !! Alors bien entendu, on souffre comme tout le monde hein, tu fais 3 pas en montée et tu as l’impression que ton coeur va s’arrêter mais pas de vomissements et pas de mal de crâne horrible ! Encore une fois, la balade est superbe… tu traverses des vallées aux couleurs complètement dingues pour arriver à cette fameuse Vinicunca mountain… et là ben c’est le bouquet final !
    • Infos pratiques : toutes les agences de Cusco proposent cette excursion ; nous sommes partis avec l’agence de notre hostel dont j’ai tout bonnement oublié le nom (oups) mais voici les grandes lignes : départ vert 3h30/4h, 2h30 de route, petit dej, re 1h de route,  début de l’ascension vers 9h, compter +/- 3h jusqu’en haut, on profite de la vue puis on même trajet dans l’autre sens avec déjeuner et retour à Cusco vers 18h max ! Le tout pour la modique somme de 90 sol (25 euros) par personne.
img_8226
Vinicunca Mountain

Les trucs et astuces

  • L’acclimatation : bon ça fait un peu parents ronchons mais vraiment c’est important ! On a testé pour vous la Laguna 69 sans acclimatation et franchement ça craint… On arrivait d’un bus de jour Lima – Huaraz et on a enchainé le lendemain avec lever à 5H pour la Laguna 69 (le tout sans dîner la veille au soir) et c’était l’enfer ! Plus de respiration tous les 15 mètres, obligés de s’arrêter, reprendre son souffle et repartir… donc vraiment, si vous le pouvez, prenez une journée pour vous acclimater en douceur à Huaraz avant de vous lancer !
  • Les feuilles de coca : non maman, je ne suis pas devenue junkie mais ça aide vraiment pour combattre le mal d’altitude ; pour notre part, on en mettait dans le thé car pas hyper agréable de les mâchouiller…
  • L’art de la négo prend tout son sens au Pérou… on a fait la quasi totalité du voyage à 4, avec les butineurs libres et on a donc réussi à mieux négocier pas mal de choses #lunionfaitlaforce et #lanonmaitrisedelalangueaussi 😉 ! Attention à Aguascalientes (point de départ pour le Machu Picchu), les restaurateurs n’hésitent pas à t’ajouter une petite « taxe locale » à l’addition qu’il ne faut surtout pas hésiter à contester… !
  • On entend souvent que les bus au Pérou sont dangereux… en ce qui nous concerne, on a pris différentes compagnies, des connues et des moins connues… tout s’est toujours bien passé ! Cela n’empêche bien évidement pas la vigilance, notamment dans les bus de nuit…
dsc01055
Les ruelles de Barranco – Lima

Le côté bourse

Montants par personne en euros pour 23 jours sur place

  • Transports : 117 euros (cela comprend les bus entre chaque Ville, le transport pour le Machu Picchu et quelques taxis)
  • Loisirs : 246 euros (cela comprend les différents treks, l’entrée au Monastère d’Arequipa, l’entrée au Machu Picchu…)
  • Hébergements : 161 euros (cela comprend 17 nuits en auberge/hôtel – les nuits manquantes, c’était bus de nuit)
  • Nourriture : 262 euros (cela comprend 2 à 3 repas par jour)
dsc01174
Trek Laguna 69

L’instant glauquy

Qui dit trek de 3 jours avec nuits sous la tente, dit faire tes besoins dehors… (le contexte est posé).

Le deuxième soir lors du Trek Santa Cruz, nous étions tous très fatigués et nous nous sommes donc couchés aux alentours de 19h45 (oui c’est tôt mais quand tu viens de te taper 20km de marche et plus de 1000m de dénivelé entre 3700m et 4750m, tu es juste FA-TI-GUÉ) bref là n’est pas le sujet… nous nous sommes couchés et détail qui a toute son importance : Tim avait cassé une branche métallique de la tente qui permettait en cas de pluie de bien faire évacuer l’eau de manière à ce que celle-ci ne coule pas le long de l’entrée… Au beau milieu de la nuit, je me réveille avec une envie pressante d’uriner en priant très fort pour qu’il soit près de 5h du matin (heure à laquelle nous devions nous lever), je prends donc mon téléphone pour regarder l’heure et là… il n’était que 22h !

À ce moment précis, tu as beau essayer de te dire que finalement, tu n’as pas tant envie que ça, très vite tu arrives à la conclusion qu’il va falloir mettre tes chaussures et sortir malgré la pluie, malgré les bruits de bestioles, malgré le froid qui te saisit à travers ton duvet…

Et dans ces moments là, le seul mot qui te vient à l’esprit est : « POURQUOI ? »…

img_7762
Les réveils au milieu de la nature – Trek Santa Cruz

La minute culture

Nous avons choisi ici de vous parler du Monastère Santa Catalina à Arequipa ; si vous passez par là, n’hésitez pas à vous offrir les services d’un guide qui permet d’avoir pas mal de détails historiques sur comment vivaient les femmes dans ce couvent !

Fondé à la fin du XVIe siècle, cette immense ville dans la ville (plus de 20 000m2 avec des maisons, des ruelles, des placettes…) accueillait des femmes issues de familles bourgeoises péruviennes et boliviennes en l’échange d’une dot conséquente (à l’époque, il était coutume de marier les ainées tandis que la seconde fille était vouée à la religion).

Au fil des siècles, les religieuses troquèrent leurs modestes cellules contre de véritables demeures avec chambre, salon, cuisine où elles vivaient avec leur servante (les religieuses pouvaient disposer d’une à cinq servantes) ; tout cela dépendait de la fortune de la famille qui prenait en charge ces nouvelles constructions.

dsc01723
Les ruelles du Monastère Santa Catalina

Aujourd’hui, il est encore possible de visiter certaines demeures presque intactes malgré les nombreux tremblements de terre ayant frappé Arequipa. Parmi elles, la demeure de la religieuse « Ana » élue mère supérieure en 1648 et qui a été béatifiée en 1985 par JP II himself pour les miracles qui lui sont attribués ! Les chambres ont conservé les caractéristiques de l’époque avec une voute sous laquelle était disposé le lit pour prévenir des éventuels tremblements de terre, une niche qui abritait un autel et un placard pour que les religieuses puissent ranger leurs effets personnels.

À l’époque, les religieuses n’avaient pas le droit de sortir, sous aucun prétexte ; aujourd’hui elles sont autorisées à le faire notamment pour consulter des médecins. Le couvent a accueilli près de 500 femmes au maximum représentant différentes catégories : les religieuses, les internes (confiées ici pendant quelques temps), les servantes, les réfugiées (Flora Tristan, qui n’est autre que la grand-mère de Paul Gauguin a notamment séjourné ici pendant quelques jours) et aujourd’hui une vingtaine de religieuses y vit toujours dans une partie moderne du convent fermée à la visite.

dsc01741
Les ruelles du Monastère Santa Catalina

Les cartes postales

  • La vue sur l’océan pacifique depuis le Malecon à Lima
  • La fameuse Laguna 69
  • La vue depuis Punta Union lors du Trek Santa Cruz d’où tu peux également photographier la montage du logo Paramount mais siiiii, celle-là !
  • Le coucher de soleil sur les dunes de Huacachina
  • Les lamas partouuuuuuut, tout le temps
  • La Plaza des Armas à Arequipa
  • Les ruelles du monastère Santa Catalina à Arequipa
  • La vue en haut du Machu Picchu (classique mais incontournable)
  • La fameuse Rainbow mountain (Vinicunca) et tu te diras sans doute comme nous que tu n’as peut être pas besoin de te farcir la dernière montée pour prendre une belle photo mais la réponse est oui il le faut et en montant, tu auras même une vue à 360° incroyable !
dsc01283
Trek Santa Cruz

On espère que vous prenez toujours autant de plaisir à nous suivre ici ou ou encore !

On vous dit à très vite au Chili où nous fêtons Noël 😉

À très vite,

Laura

 

Publicités

12 thoughts on “NOS 3 SEMAINES AU PÉROU (PAR LAURA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s