11 JOURS DANS LE NORD DU CHILI (PAR LAURA)

Tour du monde - Décembre 2016/Janvier 2017 - Jours 71 à 81
Chili ? Pas Chili ? La question qui nous taraudait depuis des semaines… et comme on a déjà beaucoup de mal à choisir entre 2 pizzas sur la carte, autant dire que ça n’a pas été simple de prendre cette décision !
Le dilemme était de taille puisque de Cusco, nous aurions pu (de façon assez logique et rapide) passer en Bolivie et y rester quelques semaines avant de rejoindre l’Argentine, ce qui supprimait le Chili de notre itinéraire…
Ou alors redescendre dans le nord du Chili pour y passer Noël  et découvrir les environs de San Pedro de Atacama (avec nos copains les butineurs libres – argument de taille) avant de remonter par le Salar d’uyuni et de passer quelques jours seulement en Bolivie…
Alors bien entendu, vous allez me dire pourquoi une telle torture ? Et pourquoi un parcours dépourvu de toute logique ?
La réponse est toute simple… il y a une petite course de mobilettes, voiturettes et camionnettes qui passait dans le coin et il se trouve que je la connais un petit peu pour avoir travaillé dessus en 2013 et que j’avais très envie de passer voir mes collègues et de montrer à Tim le bivouac (et les toilettes pour qu’il arrête une bonne fois pour toutes de dire que j’exagère quand je raconte mes aventures passées sur le Dakar…. âmes sensibles, s’abstenir).
Bref après des jours et des jours d’hésitation, d’incertitude, d’indécision… nous avons choisi (roulements de tambours…) d’ALLER AU CHILI !
Bon je sais, le titre de l’article avait un peu spoilé l’annonce…
img_9009
Vallée de la Luna – San Pedro de Atacama
Et tout cas, ce qu’on peut vous dire c’est qu’on ne regrette absolument pas notre décision, on regrette juste de ne pas y avoir passé plus de temps… #éternelsinsatisfaits.
Au final : 11 jours sur place, 3 stops (je ne compte volontairement pas Calama où nous n’avons passé qu’une seule nuit sans savoir que nous étions dans une ville de passe mais nous y reviendrons en temps voulu), un hôtel de rêve offert par nos proches, 1 Noël loin de nos familles et sans foie gras, les retrouvailles avec nos copains Laure et Shank, des paysages à couper le souffle dans les environs de San Pedro de Atacama, 1 jour de l’an avec les meilleures pâtes du voyage (bon, notre jugement est peut être légèrement biaisé), des nouvelles rencontres…
img_8728
Environs de San Pedro de Atacama
Avant d’attaquer, revenons sur le passage de frontière qui a quand même été éprouvant…
Après un bus de nuit Cusco – Arequipa, nous enchaînons au petit matin avec un bus direction Tacna où nous arrivons en début d’après midi ; et de Tacna, le plus simple/rapide était de prendre un taxi partagé sauf que… ils n’ont pas voulu nous prendre car nous n’avions pas notre TAM (document que l’immigration est censée te donner lors de ton entrée au Pérou et que PERSONNE ne nous avait donné…) donc ça s’est terminé en mini bus et même là… nous avons dû batailler ferme pour qu’ils finissent par nous embarquer.
Pour compléter l’anecdote, sachez que ce document n’est plus obligatoire pour les touristes depuis… une semaine avant notre arrivée héhé ! Visiblement, il y a encore quelques progrès à faire niveau communication dans les administrations péruviennes…
img_8730
Environs de San Pedro de Atacama
Stop 1 : Arica (2 nuits)
Après ce long trajet plus qu’éprouvant, nous sommes bien contents d’arriver à Arica en fin d’après-midi et pour nous réconforter, on cherche donc la pizzeria la plus proche !
Le lendemain, nous prenons la journée pour nous balader dans les rues animées d’Arica : découverte des monuments construits par notre cher Gustave Eiffel, le port où nous avons déjeuné en compagnie d’un charmant phoque… et même une baignade en fin de journée pour Tim qui se fait la remarque « Tiens c’est la première fois que je me baigne un 22 décembre… ». La soirée s’annonce sympathique aussi puisque Monsieur est ravi d’avoir dégoté un cinéma qui diffuse Rogue One en VO sous-titré espagnol ! Claro que si
dsc01963
Hôtel Gavina Sens – Iquique
Stop 2 : Iquique (4 nuits)
Iquique… c’est ici que nous avons choisi d’utiliser notre cagnotte « bon pour hôtel cool en cas de coup de blues » car c’était notre premier Noël loin de nos familles et de tous les plats réconfortants qui vont avec.
Du coup, offre Booking aidant, nous avons atterri dans un 5 étoiles local (je précise local car même si c’était tout à fait sympathique et LARGEMENT au-dessus des hôtels que nous fréquentons depuis notre départ, nous étions quand même loin du niveau de services de nos palaces français #cocorico…) avec une vue imprenable sur l’océan…
dsc02002
Hôtel Gavina Sens – Iquique
Même si nous n’avons pas fait grand chose pendant ces quelques jours (la piscine aidant), nous avons quand même trouvé le temps de visiter Humberstone… ville fantôme depuis 1960, autrefois spécialisée dans l’extraction de nitrate (et accessoirement classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2005).
L’école, l’hôpital, le théâtre, la piscine… tout est (presque) intact ; à faire si vous êtes dans le coin !
Stop 3 : Calama (1 nuit)
Alors Calama, nous sommes arrivés un soir à 21h et repartis le lendemain matin à 10h donc on ne va pas pouvoir vous dire grand chose sur la ville si ce n’est que nous avons appris à nos dépens qu’il s’agissait d’une ville de passe !
Nous avions repéré un hôtel via le lonely qui semblait être le « meilleur compromis » en ville… sauf qu’une fois couchés, nous avons dû supporter les ébats de nos voisins de chambre qui étaient juste passés faire leurs petites affaires… autant dire que nous étions RA-VIS !
dsc02240
Environs de San Pedro de Atacama
Stop 4 : San Pedro de Atacama (5 nuits)
Que dire que dire… nous n’avons pas particulièrement aimé la ville en elle-même ; poussiéreuse, sans trop de charme et très chère (surtout quand tu arrives du Pérou).
Pour autant, les environs sont tout simplement MAGIQUES !
Comme évoqué plus haut, nous retrouvions nos copains de voyage les butineurs libres et avions donc loué un sublime pick-up rouge pimpant #biguppourtitine ; comme souvent, cette option s’est avérée être top pour profiter des différents sites à contre courant des tours opérateurs trèèèèèès nombreux dans le coin… : Laguna Miscanti, Laguna Miniques, piedras Rojas, geysers d’El Tatio, vallée de la Luna, Laguna chaxa… nous n’avons pas chômé et quel bonheur pour les yeux !!
C’est aussi à San Pedro que nous avons fêté l’arrivée de cette (belle, j’en suis certaine) année 2017 autour d’un délicieux plat de pâtes concocté par nos soins (crème, courgettes, champignons, oignons et même bacon ; je sais Ober mamma n’a qu’à bien se tenir) et on a même rencontré un autre couple de français Chloé et Paul (leur blog par ici) #lemondeesttoupetit.
dsc02191
Environs de San Pedro de Atacama

Les coups de food

  • Restaurant Mata Rangi sur le port d’Arica, l’endroit est charmant et les plats très corrects.
  • Food court à Arica où nous avons mangé de très bons sushis !
  • Le restaurant de l’hôtel Gavina sens (Iquique): nous avons apprécié les plats (un peu moins les desserts #recocorico) et la vue incroyable !
  • Restaurant Santorini à Iquique : les pizzas sont délicieuses et TRÈS copieuses… une grande passe très bien pour deux estomacs affamés !
dsc02070
Humberstone – Ville fantôme

Ça vaut le détour

  • Si vous aimez le surf, rdv à Iquique qui est THE spot dans le nord du Chili
  • Humberstone : la ville fantôme aux alentours d’Iquique
  • Piedras Rojas (environs de San Pedro de Atacama)
  • Laguna Chaxa (environs de San Pedro de Atacama)
  • Panorama sur la Vallée de la Luna (juste un petit peu plus loin après l’entrée en arrivant de San Pedro de Atacama)
img_9045
Vallée de la Luna – San Pedro de Atacama

Les trucs et astuces

  • Si vous passez par San Pedro de Atacama, surtout n’hésitez pas à vous faire à manger ! Les restos sont plutôt chers, pas forcément très bons… donc autant se rendre chez Vicente (épicerie la moins chère de la Ville) et se concocter des bons petits plats maison !
  • Bon, on n’est pas très fiers de vous suggérer ça mais en même temps parfois les prix des entrées sont démesurés (c’était notamment le cas aux Geysers d’El Tatio), nous avons donc tenté de présenter notre carte vitale en guise de carte étudiante, oui on sait, c’est mal ; sachez pour autant que ça fonctionne très bien !
  • Si vous prévoyez de faire le Salar d’Uyuni au départ de San Pedro, sachez qu’il s’agit d’un bon plan pour éviter les foules… en effet, nos copains les butineurs libres arrivaient de Bolivie et étaient un peu déçus car énormément de véhicules (jusqu’à 60) à chaque stop ! Pour notre part, nous n’étions qu’une dizaine de voitures au plus, ce qui est tout de même un peu plus agréable… notamment pour les photos ! Pour choisir l’agence (il y en a des dizaines et des dizaines à San Pedro), nous avons suivi les conseils de copains voyageurs Explore le monde et sommes donc partis avec Patajcha expediciones. Tout s’est très bien passé ; notre guide Angel était adorable et le reste du groupe également !! Côte tarif, il faut savoir que c’est plus cher de partir d’ici ; pour notre part, nous avons négocié les 3j à 95 000 pesos chilien (+/- 128 euros) par personne – hors frais d’entrée et eau chaude à l’hôtel-.
img_8817
Piedras Rojas – San Pedro de Atacama

Le Côte bourse

Montants par personne en euros pour 11 jours sur place

  • Transports : 140 euros (cela comprend les bus entre chaque Ville, la location/essence d’une voiture pour 3j à 4 et quelques taxis)
  • Loisirs : 23 euros (cela comprend les entrées des différents sites touristiques…)
  • Hébergements : 135 euros (cela comprend 9 nuits en auberge/hôtel – les nuits manquantes, c’était hôtel à Iquique offert par nos proches #merciencore)
  • Nourriture : 137 euros (cela comprend 2 à 3 repas par jour)
img_8603
Le Théâtre d’Humberstone

L’instant glauquy

On l’a évoqué plus haut mais vraiment la nuit à Calama a été un supplice pour les oreilles… et pas que… le mur de la chambre était tellement fin, qu’en plus d’entendre les ébats de nos charmants voisins, mon lit tremblait à chaque secousse… Heureusement, ces messieurs dames n’étaient que de passage et après une demie heure de calvaire, nous avons ENFIN pu dormir (dans nos draps de soie).

La minute culture

Est ce qu’on vous a dit qu’on avait rencontré les plus vieilles momies du monde ? Et non, elles ne sont pas en Egypte chez Cléopatre mais bel et bien dans le nord du Chili ! À Arica, nous en avons donc profité pour les saluer… on est comme ça nous, hyper sympas, cordiaux 😉
img_8360
Gavina Sens – Iquique

Les cartes postales

  • La piscine donnant sur l’océan de l’hôtel Gavina Sens à Iquique (vous pouvez simplement venir boire un verre ou déjeuner/diner au restaurant de l’hôtel) et on peut vous garantir que la magie opère (notamment sur les amis en France en plein mois de décembre) !
  • Les moindres recoins de la ville fantôme d’Humberstone dans les environs d’Iquique
  • Les routes parfaitement droites et sublimes des environs de San Pedro de Atacama
  • Les animaux des environs de San Pedro de Atacama (flamants roses, vigognes, lamas… il y en a pour tous les gouts)
  • Les paysages surréalistes des Piedras Rojas dans les environs de San Pedro également
img_8852
Environs de San Pedro de Atacama

Je vous l’avais bien dit que le Chili était trop vite passé… mais ne vous inquiétez pas, il n’est pas impossible qu’on y remette les pieds dans les semaines à venir, plus au sud cette fois… #keepposted !

D’ici là, on se retrouve très vite en Bolivie !

À bientôt,

Laura

Publicités

5 thoughts on “11 JOURS DANS LE NORD DU CHILI (PAR LAURA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s